Le point de départ. The starting point.

Le véganisme est la base morale, le point de départ, du mouvement abolitionniste pour les droits des animaux. Dans ce blog je vais explorer des problèmes animaliers selon la perspective du mouvement abolitionniste naissant.

2007-10-16

8 faits

Kenneth de Animal Rights Malta m'a taggué dans le jeu "8 true things" alors voici une note présentant 8 faits au sujet de "moi". Je ne vais pas suivre les règles du jeu (qu'il faut présenter les règles et tagguer d'autre monde à la fin) mais de toute façon voici 8 faits à mon sujet:

1. Pendant les derniers mois ma vie a subi beaucoup de changements qui ont pris priorité sur mon blog (pas mal évident, étant donné les mises à jour infréquentes).


2. J'ai adopté huit chats sans foyer depuis quelques années; dont six directement des rues de Montréal et un qui a été sauvé "dernière-minute" avant qu'il ne soit tué chez la SPCA. J'habite présentement avec trois de ces chats, Azraël, Thor, et Jasmine, ainsi que Julius, récemment adopté d'un refuge. Thor et Julius figurent dans la photo. J'avais plusieurs autres ami(e)s et connaissances félines dans mon quartier à Montréal qui n'ont pas été aussi chanceux que ceux et celles avec lesquels je partage mon foyer, ce qui a influencé le développement de mon point de vue contre la domestication des animaux non-humains. J'aime beaucoup mes amis félins et je me sens chanceuse de les connaître, mais je me rends compte que la souffrance dont j'ai été témoin (seulement le bout de l'iceberg par rapport à la situation terrible des animaux abandonnés et sans foyer) est le résultat inévitable de la domination et de l'exploitation comme des propriétés des animaux non-humains, même cette forme de domination à première vue bénévole, ou au moins neutre, en vue d'avoir un compagnon à aimer et à soigner. La création par exprès d'une relation de dépendance à vie, ce que le concept institutionnalisé de "possesion d'un animal de compagnie" impose sur tout animal "de compagnie" n'importe la qualité des soins accordés, est de nature inhérent exploitatif.

3. Je suis coureur. J'ai complété mon dernier marathon à la fin mai en 3 heures, 35 minutes.

4. Je suis végane depuis 2004.

5. Je regrette maintenant mon implication (il va sans dire, étant donné la nature de ce blog!), mais dans le passé avant que mon point de vue abolitionniste soit développé, j'ai organisé la Marche Montréalaise pour les animaux de ferme pour l'organisation Farm Sanctuary. Je ne me doute pas que mon expérience en tant que nouveau végan soit commun: le résultat malheureux de la domination du mouvement actuel de protection des animaux par le néo-réformisme est la croyance que si on veut s'impliquer pour aider les animaux, la seule manière de ce faire est de prêter son support aux campagnes néo-réformistes et aux grandes organisations néo-réformistes. Ce genre d'actions paraît comme "ce que tout le monde fait" et est présenté par les grandes organisations (qui sont bien sûr en compétition pour les membres et les dons, et essayent donc de plaire à tout le monde) comme la seule manière à effectuer des changements.

Dans la version anglaise de cette note, je discute de plusieurs aspects problématiques du néo-réformisme soulignés (par mégarde) dans un article récent des NY Times mettant en vedette Farm Sanctuary et d'autres groupes néo-réformistes.

6. J'ai été parmi ceux et celles qui ont testé des recettes pour le livre Alternative Vegan de Dino Sarma.

7. J'ai deux diplômes Maître ès sciences, en mathématiques pures et en statistique.

8. J'aimerais apprendre l'espagnol. Jusqu'à maintenant tout ce que je connais sont des affaires comme 'Como està? Muy bien, gracias', et 'Yo como'. Voici ce que je connais en néerlandais: Heef de boer een leeuw in de tuin? Ja, de leeuw is vriendelijk! J'ai aussi suivi des cours de latin pendant deux ans mais tout ce qui me vient immédiatement à l'esprit est: Mater tua caligas gerit. :P

Libellés : , , , ,

0 Comments:

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

<< Accueil